logo Assistant de Régulation Médicale (ARM)

lundi 7 juin 2010, par Générique S75

Lorsque vous composez le 15, ce sont les Assistants de Régulation Médicale (ARM) qui traitent initialement votre appel.

Ils sont chargés de vous localiser (adresse, code, interphone, étage), de vous identifier (numéro de contre-appel) et d’évaluer la gravité et l’urgence de votre appel et ce en quelques questions simples.

En fonction de la nature de votre appel, vous serez très rapidement mis en relation avec le médecin régulateur de l’aide médicale d’urgence (24h/24 et 7j/7) ou de la permanence des soins (de 20h à 24h00 en semaine et de 13h à 24h le samedi, de 9 h00 à 24h00 les week-ends et jours fériés).

En étroite collaboration avec le médecin régulateur, les ARM vous donnent les conseils sur les éventuels premiers gestes de secours à pratiquer et se chargent de vous adresser l’effecteur le plus adapté à votre problème ou votre demande (ambulance privée, médecin libéral, secouristes associatifs, Premier Secours pompiers et Unité Mobile Hospitalière dans les cas les plus graves…).

Au SAMU de Paris, la mission de l’ARM ne se limite pas seulement au traitement des appels du 15.

Les ARM assurent, avec un médecin régulateur de l’aide médicale d’urgence, des missions sur le terrain en dehors de l’hôpital :

- lors d’événements programmés (manifestations sportives et culturelles telles que le marathon de Paris, la Saint-Sylvestre, le 14 juillet,…).
- mais aussi en cas d’événements inopinés (incendie, attentat, accident routier ou ferroviaire,…)

En cas de situations exceptionnelles de longues durées (séisme, grippe H1N1, innondation,…), les ARM sont également présents en salle de crise où, en binôme avec le médecin régulateur, organisent et participent au secrétariat opérationnel du SAMU mondial et zonal.

Ecoute, réactivité et polyvalence sont trois qualités indispensables pour être ARM.

Derrière chaque décroché du 15, se trouve une multitude de situations humaines très différentes (accidents de la vie courante, infarctus du myocarde, allergies, difficultés respiratoires, accidents de la voie publique...) parfois dramatiques et stressantes mais malgré la difficulté liée au traitement de l’appel, les ARM considèrent exercer un métier passionnant et utile à notre société...

La formation initiale (niveau BAC SMS) se fait au lycée Rabelais à Paris ou Valentine Labbé à Lille. Une formation d’adaptation à l’emploi (FAE) des ARM est également effectué (via le CESU du SAMU 93), dans l’année de stagiairisation de l’agent.

   Recherche

   Social

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

   Outils

email Adobe Version imprimable de cet article Version imprimable forum

   Newsletter

ARS IF

La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, crée, dans son article 118, les Agences régionales de santé. Elles sont le pilier de la réforme du système de santé.

  Site web

GCSDSISIF

Le Groupement de Coopération Sanitaire pour le Développement des Systèmes d’Information en Santé partagés en Ile-de-France (GCS D-SISIF) est le pilote de la maîtrise d’ouvrage opérationnelle francilienne dans le domaine de l’« e-santé ».

  Site web

ENRS IF

L'ENRS est défini comme un espace de services dématérialisés, porté institutionnellement par l'ARS et piloté par une maîtrise d'ouvrage régionale. Il respecte le cadre d'intéropérabilité et les référentiels promus par l'ASIP Santé tout en répondant aux besoins régionaux de santé.

  Site web

APHP

L’AP-HP, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, est le Centre hospitalo-universitaire (CHU) d’Île-de-France et le 1er CHU d’Europe.
Fiers de leurs missions de service public, nos 92 000 professionnels s’engagent à offrir à tous, 24h/24, des soins de grande qualité.

  Site web

Qui sommes nous ? | Avertissement | Nous contacter | Copyright | Conditions générales d'utilisation | Plan du site | Flux RSS 2.0
2006-2017 Portail régional des SAMU/SMUR d’Ile de France - GCSDSISIF 

6 visiteurs en ce moment